100_1678

photo:A Trekker

Cette année Saint-Nicolas s'est joint à père Noël pour offrir aux grands enfants que nous sommes restés, nous les adultes, à présent les grands-parents, un nouveau petit-fils à aimer.

Cette année, le miracle s'est renouvelé de la vie qui tricote la vie avec son fil sacré. Un petit garçon s'est glissé entre les branches du sapin tandis que l'autre, le petit Jésus, l'enfance du monde, s'est posé dans la crèche.L'un et l'autre, le réel et le symbolique, nous invitent à savourer l'instant, le temps de cette trêve au milieu des activités, le miracle d'être en vie et en lien.

Quelques petites gouttes d'amour à distiller dans les bulles de nos verres, quelques flammes à saisir dans les yeux des invités, une dinde à humer qui lentement se dore dans le four, des cadeaux emballés à déballer, des rires, des voix. Le rituel est en place, nos filles et nos fils réunis autour de la table de la vieille ferme en Ardennes sont venus savourer Noël ensemble.

Puis, après, ils partiront, nous resterons et le silence reviendra. Le temps sera venu de savourer l'autre Noël, l''intime qui se murmure à travers cette musique intérieure. L'enfant intérieur qui très doucement dans un fauteuil près du feu invente la vie à l'instant.